Lettre à Mr le Maire sur les remparts

Association pour la sauvegarde du patrimoine valericain. Le 22 janvier 2016 Présidente Anne Costa Zammith Vice-président Laurent Mancaux Secrétaire Olivier Hellé Trésorière Brigitte Hodent Louis Pol Delestrée membre du conseil d’administration Objet : Les remparts et la falaise de l’église au chemin de la Fosse. Monsieur le maire En mai 2007 une étude réalisée par le cabinet d’architecture T’Kint a montré l’importance et le coût des travaux nécessaire à la rénovation du patrimoine. Vous écriviez dans votre éditorial du n°20 du canard valéricain 2007 : « notre patrimoine naturel et historique est inestimable. » Aujourd’hui 8 ans après , une partie de ce patrimoine a été effectivement sauvée, comme la chapelle , les tours Guillaume , le rempart sud et une partie de la tour de l’échevinage mais la santé des remparts de la falaise et de l’église c’est dégradée. Le pied des remparts est devenu dangereux, la falaise s’effondre en plusieurs endroits. Face à l’inquiétude de plusieurs valéricains , il nous semble de notre devoir de vous alerter. L’association pour la sauvegarde du patrimoine valéricain s’interroge depuis plusieurs mois sur la dégradation du rempart le long de l’église et de la falaise qui s’affaisse et tombe dans les jardins situés en contrebas. Nous souhaitons attirer à nouveau votre attention sur la nécessité de prendre en compte les points suivants : - Ce rempart doit-être entretenu et renforcé de manière urgente : quand et comment pensez-vous intervenir ? -Un mur de soutien existait le long de la falaise. Recouvert en grande partie par les éboulements. Il doit être reconstruit et amélioré pour retenir la falaise. Les ponts et Chaussées ont-ils étudié le problème ? Avez-vous un plan de sauvegarde ? -Les eaux de ruissellement doivent être canalisées car elles minent la falaise et les fondations des édifices. -La végétation doit-être prise en compte, les arbres dans la falaise provoquent des dégâts, les racines dans la maçonnerie explosent les joints. -Les fondations de la rue du Beffroi doivent être renforcées de même que le jardin situé devant les tours Guillaume. Sans projet d’entretien et de rénovation rapide, les dégradations seront inéluctables et des chutes de pierre ou affaissement de terrains seront à craindre. Déjà la rue du Beffroi en plusieurs points est au ras de la falaise, le trottoir devant la rue du Quesnoy a disparu pour moitié or ces rues sont des promenades très fréquentées et appréciées des touristes et des valericains . La mairie a prévu de réaliser ces travaux mais les choses se sont aggravées et attendre encore semble dangereux. La mairie a le devoir d’entretenir ce patrimoine répertorié au titre des grands sites classés. Nous sommes conscients du coût important de ces travaux, mais ils sont nécessaires. Le grand projet de rénovation de l’entrepôt des sels ne risque-t-il pas de grever durablement le budget de fonctionnement de la Mairie et empêcher de ce fait tout investissement d'entretien et de rénovation des remparts, de l'Eglise et autres patrimoines de la commune pour de nombreuses années ? Et ceci même si des subventions sont espérées ....... Vous comprendrez aisément notre inquiétude devant les sommes importantes investies dans un seul bâtiment, dans le but de le transformer en Centre de Congrès d'Affaire........au détriment du reste du Patrimoine Valéricain ....... En espérant avoir une réponse favorable à cette requête urgente, nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l'expression de toute notre considération. Pour le bureau ,le secrétaire Hellé Olivier. Réponse de la Mairie : La consultation pour la recherche d'un maitre d’œuvre pour la restauration des remparts se termine.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire